19 Juin 2018

« La PropTech doit autant intriguer qu’inspirer et nous conduire à innover » Pauline Duval – Business Immo

 

« La PropTech doit autant intriguer qu’inspirer et nous conduire à innover »

À deux jours de la première édition du Mipim PropTech Europe à Paris, Pauline Duval, Directrice Générale du groupe éponyme, met en lumière dix jeunes pousses à travers le livre blanc « PropTech ». Entretien exclusif avec une décideuse de demain.

Business Immo : Vous publiez le livre blanc « PropTech » qui consacre dix start-up de l’immobilier à suivre. Pourquoi ce recueil et quel est son objectif ?

Pauline Duval : Cette édition du livre blanc est la suite logique de celle publiée l’année dernière sur la Real Estech. L’initiation du mouvement de digitalisation m’a conduite l’année dernière à affirmer la nécessité pour les start-up de l’immobilier d’avoir leur Silicon Valley à la française. Ce livre blanc souligne, lui, une réalité intéressante. L’abondance du financement mène à l’émergence d’un besoin accru en accompagnement de ces jeunes pousses. Ce qui ressort des témoignages de ces dix start-up, c’est d’abord la recherche de partenariats durables, essentiels à leur stade de développement.

BI : Selon Régis Chemouny, associé chez KPMG, lequel participe à votre livre blanc, « les nouvelles technologies vont s’imposer parce qu’elles répondent à des besoins utilisateurs (…) ». Concrètement, comment le groupe Duval intègre-t-il aujourd’hui au cœur de son business model les nouvelles technologies et l’innovation comme un levier de croissance ?

PaD : Depuis 2014, j’ai choisi de mettre l’innovation au cœur de la stratégie de notre groupe familial à un moment où le secteur immobilier était alors encore trop immobile. L’un des pans de notre stratégie d’innovation est l’investissement dans des start-up en phase d’amorçage et à fort potentiel de développement. Nos investissements – que nous sélectionnons nous-mêmes selon nos propres critères de long terme – sont réalisés en fonds propres. De cette dynamique découle une deuxième forme d’intégration de l’innovation à notre groupe. Elle s’exerce auprès de nos collaborateurs en les confrontant au quotidien à des idées différentes, à des modèles inspirants et des technologies innovantes. Enfin, la dernière forme d’intégration de l’innovation est l’inclusion naturelle des technologies innovantes dans les produits que nous concevons et commercialisons.

De la connectivité des logements à l’expérience utilisateur, tous nos produits ont été impactés positivement par ces échanges quotidiens avec les start-up que nous suivons, pour ne citer que quelques exemples.

BI : Pouvez-vous nous présenter l’outil intelligent d’aide à la décision Unity ?

PaD : L’innovation représente pour nous un levier majeur de croissance, qui nous permet de maintenir notre modèle ouvert et agile, tout en gagnant en pertinence et en anticipation. Dans le cadre de cette digitalisation de notre groupe a d’ailleurs été lancé l’outil intelligent d’aide à la décision qui porte le nom Unity. Ce projet, conçu selon une méthode d’innovation collaboratrice, va permettre à l’ensemble de nos collaborateurs un gain de productivité considérable en mutualisant l’information et en la rendant accessible à tout moment. Il va également permettre de digitaliser notre relation avec les enseignes et les élus qui sont nos interlocuteurs du quotidien. En s’appuyant sur la technologie développée par la société Salesforce couplée aux innovations conçues par d’autres partenaires stratégiques, Unity est un assistant intelligent qui va permettre d’optimiser la prise de décisions par ses recommandations prédictives et d’optimiser nos projets à tous les stades, de leur conception jusqu’à leur livraison, en anticipant les besoins de nos clients. Cet assistant intelligent suggérera à l’ensemble des collaborateurs du groupe des décisions en fonction des contraintes dé􀂡nies et des spécificités de chacun des métiers et des régions.

Pour relever les dé􀂡s imposés par les mutations d’un monde en perpétuel mouvement, nous avons adopté un parti pris stratégique : celui de nous affranchir de la segmentation traditionnelle entre nos différents métiers tels qu’ils ont été exercés traditionnellement jusque-là. Avec ce nouvel outil, chacun de nos métiers disposera immédiatement d’informations vérifiées (grâce à un dérivé de la technologie blockchain). Couplé au cloud et à un outil CRM, cet assistant intelligent propriétaire centralise toutes nos données et permet d’y accéder en direct tout en en garantissant la sécurité d’accès. Nous ne pouvons plus raisonner en termes d’organisation interne parce que nos clients évaluent pour leur part notre entreprise en fonction de la qualité et de l’homogénéité de ses contacts avec elle, quel que soit le métier de son interlocuteur. C’est ce qui explique cette étape charnière en matière de transition numérique.

BI : Et, inversement, quelles opportunités offrent les start-up de la PropTech à votre groupe familial ?

PaD : Pour notre groupe l’enjeu est double. D’un côté, poursuivre notre dynamique de croissance et de diversification afin d’améliorer le potentiel créatif de nos différentes activités et générer de nouvelles opportunités de création de valeur. De l’autre, partager notre passion entrepreneuriale, issue de notre expérience familiale, avec des jeunes pousses qui prennent des risques et ont le courage de penser différemment le monde de l’immobilier. Nous cherchons à nouer de véritables partenariats long terme avec ces entreprises agiles et innovantes qui partagent nos valeurs et nous inspirent à leur tour. C’est ce que j’appelle, dans le cadre de ce livre blanc, une approche entrepreneuriale du financement de l’innovation.

BI : Comment aller plus loin dans la disruption de l’industrie immobilière grâce aux PropTech ?

PaD : Toute disruption est par nature imprévisible. Et ce terme a été dévoyé ces dernières années. On ne peut pas la prévoir. On peut en revanche être à l’écoute des jeunes entrepreneurs qui paraissent avoir des idées folles. Les stratégies qui étonnent parce qu’elles diffèrent de ce qui s’est toujours fait dans un secteur ne doivent pas faire peur. Au contraire, ces entrepreneurs doivent autant intriguer qu’inspirer et nous conduire ensuite à innover pour faire toujours plus efficace et satisfaire nos clients.

BI : Parmi les jeunes pousses mises en avant dans ce livre blanc, certaines d’entre elles ont-elles retenu votre attention ?

PaD : J’ai sélectionné attentivement l’ensemble des start-up présentées dans ce livre blanc et je suis convaincue de leur potentiel de croissance. Avec mes équipes, nous suivons leur activité et entretenons avec elles des échanges constructifs constants. C’est le cas de SmartHab, société que nous accompagnons depuis l’année dernière et qui est à l’origine de notre offre de logements connectés annoncée au premier trimestre 2018, afin de répondre aux nouveaux besoins en termes de sécurité, d’énergie, de bien-être et de vie sociale de l’immeuble. Notre partenariat nous permet d’être le premier promoteur national à ne proposer que des appartements connectés. C’est un exemple de spirales vertueuses permises par le cycle de l’accompagnement de l’innovation. C’est aussi l’occasion pour moi de rendre hommage à l’énergie et l’audace de ces entrepreneurs qui portent une vision et osent changer en profondeur le monde de l’immobilier. Ils m’inspirent quotidiennement.

Article paru le 18/06/2018 dans BusinessImmo – Lien

%d blogueurs aiment cette page :